MMM International represente les mères à l'ONU

MMM à l'Organisation des Nations Unies

Si de nombreux enjeux nous interpellent dans ce monde en évolution, un facteur demeure constant, à savoir l’importance immuable des mères et de leur contribution inestimable à l’essor des générations futures. En reconnaissant leur action à sa juste valeur et en améliorant leurs conditions de vie, nous construirons un avenir meilleur pour tous

   Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unis – 15 mai 2009

onu nyL' Organisation des Nations Unies,a été créée par 51 pays après la 2e guerre mondiale, en 1945. L'ONU, qui comprend actuellement 193 nations, s'efforce d'être un lieu où se bâtit un avenir meilleur pour tous, à travers les objectifs suivants :

- maintien de la paix et de la sécurité dans le monde
- développement des relations amicales entre les nations afin d'éviter les conflits
- promotion du progrès social, de l'amélioration des conditions de vie et du respect des droits de l'homme.

 

UN-Geneva-entrance

L'ONU ne légifère pas. Cependant, ses résolutions donnent une légitimité aux interventions des États et celles-ci sont de plus en plus appliquées dans le droit national et international. Elle favorise les échanges entre les Etats membres et les autres parties prenantes pour débattre des problèmes mondiaux et améliorer la vie sur la planète.

L’une des préooccupations principales de l'ONU est le développement du droit international qui détermine les responsabilités légales des états dans leurs rapports les uns avec les autres, et pour le traitement des indivvidus sur leur territoire.

Parmi les nombreux traités internationaux adoptés par l’Assemblée Générale des Nations Unies, et ouverts à la signature et à la ratification des états membres, 2 concernent plus particulièrement les mères :

Quand un pays devient partie prenante d'un tel traité ou convention par signature et ratification, il s'engage à implémenter les droits et obligations contenues dans ce traité dans son sytème législatif national.


La charte fondatrice de l'ONU permet à la société civile de participer et contribuer aux débats, et MMM fut parmi les premières organisations non gouvernementales (ONG) à recevoir le statut consultatif à l'ECOSOC en 1948.

Brochure ECOSOC FConformément à cette relation consultative avec l’ONU, MMM y fait entendre la voix des mères sur les sujets ayant trait aux Mères et leur Famille, en soumettant des déclarations écrites, en faisant des déclarations orales, en prenant une part active à des groupes de travail, en participant à des réunions avec les experts onusiens, ou encore en organisant des panels et autres évènements en marge des conférences Onusiennes.

Son Statut Consultatif  Général  permet à MMM de faire progresser des sujets sur l’agenda des Nations Unies et d’apporter de nouveaux sujets et de nouvelles idées dans les discussions. Cela permettra peut-être un jour l’élaboration de nouveaux traités ou de nouvelles normes internationales.

Ainsi, le débat actuel sur l’Agenda post-2015 qui succédera aux OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) est un exemple de discussion que MMM suit plus particulièrement. 

 

Plus d'informations sur le travail de MMM :

→ A l'ONU New York

→ A l'ONU et ses agences spécialisées à Genève

→ A l'ONU Vienne (Comité des ONG sur  la famille)

→ A l'UNESCOParis

 

Back to Top