Anne-Claire de Liedekerke présente MMM

La Présidente, Anne-Claire LIEDEKERKE, présente les missions du MMM.

2015 06 pressnews acdeLiedekerke

Pour visionner l'interview, cliquer sur la flêche.

Statut Consultatif Général

En 2004, grâce à son travail,  MMM obtient le Statut Consultatif Général auprès Nations Unies. Ce statut a été reconduit en 2012 après le rapport quadriennal de Make Mothers Matter.

 
En 1949,  MMM avait obtenu le Statut Spécial. Ce statut reconnaît des compétences particulières dans certains secteurs d'activité de l'ECOSOC.
Cela a permis à MMM :

  • d'assister régulièrement aux conférences et sessions internationales
  • de soumettre des déclarations écrites ou orales en lien avec les thèmes débattus et les recommandations proposées



En 2004,  MMM obtient le Statut Consultatif Général
. C'est l'une des 137 ONG à avoir obtenu ce statut sur les 3337 présentes à l'ONU. Il reconnaît que l' activité  de MMM recouvre la plupart des objectifs de l'ECOSOC, que ce mouvement s'implique dans la vie économique et sociale des peuples et des régions qu'il représente.

En plus des droits que  MMM avait par le passé, il lui est à présent possible de présenter des questions à l'ordre du jour qui pourront être débattues lors des réunions de l'ECOSOC et de ses organes subsidiaires. 

MMM et ses associations membres agissent sur le terrain et servent de lien entre la société civile et les gouvernements. C'est entre autre avec l'aide d'ONG que les Nations Unies peuvent mettre en œuvre leur programme.

Le Conseil Economique et Social (l'ECOSOC) est un des 6 organes qui composent les Nations Unies.
Ses domaines d'activité et d'intervention sont  le développement durable, le développement social, le statut des femmes, ainsi que toutes questions relatives aux populations, au développement et aux droits de l'Homme.

Son action a pour objectifs :

  • l'amélioration du niveau de vie dans les domaines du travail, de l' économie, du progrès social, de la santé, de l'éducation et de la culture.
  • le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Mission et charte de la Mère

 

Make Mothers Matter, Le Mouvement Mondial des Mères est une ONG apolitique et non confessionnelle qui bénéficie du statut consultatif général à l'ONU. Elle fédère des associations dans une trentaine de pays et représente plus de 6 millions de mères, soit par leurs proches 20 millions de personnes.

"Make Mothers Matter  est une association apolitique et non confessionnelle qui a pour objet de:
     soutenir l’action des mères pour la paix et la sécurité humaine ; aider les mères à assumer leurs responsabilités familiales, éducatives, professionnelles, sociales et civiques ;
 affirmer, de valoriser et de faire reconnaître, par l’opinion publique, les dirigeants et institutions politiques, dans les lois comme dans les conventions internationales, les missions éducatives, économiques et sociales de la mère ;
     lutter contre les différentes formes de violence, d’exclusion, de discrimination et d’exploitation dont sont victimes les mères " (statuts, art N°3)

Depuis sa création en 1947 et dans sa charte,  MMM rappelle sans cesse l'importance du rôle des mères auprès de leurs enfants et dans la société, en sensibilisant l'opinion publique et les dirigeants nationaux et internationaux sur ses missions :

 "Afin de réaliser son objet social,  Make Mothers Matter  se fixe notamment pour mission :
 de mettre en place des actions au service des mères, de les développer, de les diffuser, et d’en assurer un contrôle de qualité - constituent notamment une priorité pour le MMM les ateliers de sensibilisation des mères dans différents pays, lieux de rencontre leurpermettant de prendre conscience de leur vrai rôle de mère, de développer des réseaux et d’accroître leur influence dans la communauté ;
 de regrouper les  associations définies à l’article 1 pour les informer et faciliter entreelles communication et échange d’expérience et de  savoir-faire ;
 de travailler à l’implantation de « MMM  pays »;
 d’animer le réseau mondial d’adhérents constitué des différents MMM et des associations ;
 
de représenter activement la cause des mères auprès des instances internationales." (Statuts article N°4),
flechenoireStatuts


Mobiliser, rassembler, soutenir, informer, former les mères
Elaborer et mettre en place des projets afin d'aider les mères à développer leur rôle:

    • Familial
    • Educatif
    • Professionnel
    • Civique

Réduire les discriminations, exclusions et violences à l'encontre des mères et des enfant
Encourager les dirigeants et la société:

    • à prendre en compte le rôle fondamental des mères pour la paix
    • à reconnaître la contribution des mères au développement social, économique et culturel

Soutenir activement la cause des mères auprès des instances nationales et internationales. 

MMM  s'appuie sur la Charte de la mère pour réaliser sa mission

flechenoireCharte de la Mère

Charte de la Mère

CHARTE de la MERE : EXTRAITS

La mère est le premier artisan de l'histoire humaine.
Elle influence fondamentalement la vie familiale, économique, sociale et civique.

La mère exerce avec le père, au sein de la famille, une action éducative décisive.

L'influence de la mère rayonne dans la Cité, la vie nationale et internationale.

Elle fonde ainsi les valeurs morales et spirituelles de toute civilisation.

Partout dans le monde, il est indispensable de promouvoir la mission de la mère et d'en assurer la reconnaissance par l'opinion publique à travers les lois et les institutions.

Paris, 1947

CHARTE COMPLETE

 

La mère est le premier artisan de l’histoire humaine.
Elle influence fondamentalement la vie familiale, économique, sociale et civique.
Responsable avec le père de la procréation, la mère exerce avec lui, au sein de la famille, l’action éducatrice décisive. L’influence de la mère sur la famille rayonne dans la Cité, la vie nationale et internationale. Ses dons particuliers de femme sont un apport constitutif sur le plan culturel, économique, social et civique.
Elle fonde ainsi les valeurs morales et spirituelles de toute civilisation.
Ces réalités inscrites dans la vérité profonde de l’être humain, définissent la mission de la mère dans la famille, comme la mission irremplaçable de la famille dans la société.

Dans cette vue fondamentale, les normes de l’action de M.M.M. sont les suivantes :

Égale à l’homme comme personne, la femme doit être libre de choisir son état de vie et de décider de son mariage. Elle doit avoir la possibilité de s’y épanouir intégralement dans le respect absolu de sa personnalité, dans la vie conjugale et la maternité.

L’organisation de la vie familiale et sociale, comme toute éducation y préparant, doivent tenir compte, à la fois de cette égalité essentielle de l’homme et de la femme et des différences spécifiques correspondant à leurs vocations complémentaires.

L’union des époux, dans leur mariage et la fécondité de leur vie conjugale, relève de leur conscience, sans pouvoir être ni imposée ni empêchée par des législations, des institutions politiques ou des raisons économiques.

La mère trouve dans la famille légitime et stable et par elle, le milieu le plus susceptible d’assurer son bonheur personnel, celui de son mari et de ses enfants. C’est aussi la mère qui sauvegarde le patrimoine culturel de sa famille dans l’esprit d’une fraternelle solidarité entre les peuples.

C’est normalement dans la famille et d’abord par leur mère que les enfants reçoivent l’éducation de la liberté et font l’apprentissage des responsabilités en vue de leur vie personnelle, leur propre famille et la société. Les organismes privés ou publics doivent prolonger, compléter et non remplacer l’éducation donnée par la famille.

C’est en fonction de ses engagements à l’égard de son époux et de ses enfants que la mère doit pouvoir choisir librement toute forme d’activité, professionnelle ou autre, mais en dehors de la contrainte des conditions économiques et sociales.


En conséquence, il est indispensable de promouvoir dans les divers pays la reconnaissance effective par l’opinion publique, dans les lois et les institutions, de la mission de la mère dans le monde.

 

Paris, 1947

Histoire

Geneviève d'ArcyGeneviève d'Arcy MMM trouve ses origines après les destructions de la seconde guerre mondiale. Les mères se sont réunies pour rassembler leurs efforts afin de reconstruire une Europe pacifiée. Leur organisation s’est si bien développée qu’elle est devenue, sous le nom de Mouvement  Mondial des Mères, l’une des premières ONG accréditée auprès des Nations-Unies. Non seulement les mères sont devenues des responsables, des éducatrices , des vecteurs de paix au sein de leur propre famille, mais aussi dans leur voisinage, et dans une sphère élargie à la société civile. Dans l’esprit des fondatrices, une société de paix se devait d’être édifiée à partir du terrain, fondé sur le sens  de l’organisation et de l’éducation des mères du monde.

Pendant la guerre, les femmes ont relevé le défi de nombreuses responsabilités; à l'issue de celles - ci, conscientes d'être les premières à transmettre des valeurs de paix, elles ont voulu contribuer aux grandes orientations sociales et économiques de leur pays

Dans les archives du Mouvement Mondial des Mères, se trouve une mine de documents témoignant de la vision et de l’énergie avec lesquelles les mères se sont engagées en faveur de la construction de la paix .Elles ont également développé un prodigieux réseau de membres grâce à leurs publications et leurs questionnaires.

Le Mouvement Mondial des Mères est né de l’action internationale de l’Union Féminine Civique et Sociale (UFCS).

L'objectif de l'Union  était de sensibiliser l’opinion publique aux problèmes soulevés par la généralisation du travail professionnel des mères.
Elle voulait rendre possible le libre choix de la mère entre vie professionnelle et présence au foyer. Son action fut de développer les prestations familiales et de créer l’allocation de la mère au foyer.

1947 : l’UFCS organise un congrès international à l UNESCO sur le thème de « la mère, ouvrière du progrès humain »; Lors du congrès, le Mouvement Mondial des Mères (MMM) est créé.Unesco 1947Unesco 1947 Les mères présentes adoptent à l'unanimité  la Charte de la Mère, texte fondateur de leur action. 
1949 :  le MMM souhaite faire entendre la voix des mères  au niveau international et obtient le Statut Consultatif  à l’ONU .
Ce statut permettait au MMM de soutenir des actions auprès de l’ONU et de ses organismes (ECOSOC, UNICEF, UNESCO, OMS , BIT et FAO) ainsi que dans la rédaction de certaines conventions internationales.
Le MMM réunit des Congrès Internationaux régulièrement afin de présenter le point de vue des mères concernant les problèmes sociaux actuels.
  
1994 : Le MMM reçoit le prix de l’Année Internationale de la Famille.
1999 : Célébration du cinquantenaire du mouvement à l’UNESCO sur le thème :  "La dynamique familiale et sociale du travail de la mère " Unesco 1000 mères pour la paix1000 Mères pour la Paix
2003 : Organisation d'un Colloque au Liban sur le thème : "Les mères acteurs de paix, comment ?"
2004 : Organisation de deux séminaires de travail avec l'OTAN en Moldavie et en Slovaquie
2004 : Le MMM obtient le Statut Consultatif Général à l'ONU
2007 : Pour le 60 anniversaire du MMM, congrès à l'UNESCO: "1000 mères pour la paix"    
2008:  Oxford: séminaire "avec les mères bâtir une société plus sûre pour le XXI siècle"
2013: le Mouvement Mondial des Mères devient Make Mothers Matter
 

Back to Top